On dit « tomber » amoureux, non ? Bon, quand on tombe, on ne fait pas exprès…

… Je n’ai rien choisi du tout… C’est toi, et je n’y peux rien… En français, on dit « tomber » amoureux, non ? Bon, quand on tombe, on ne fait pas exprès…

Romain Gary
Au delà de cette limite votre ticket n’est plus valable
Gallimard
(Page 239)
Au delà de cette limite votre ticket n'est plus valable
 

Vous aviez à choisir entre la honte et la guerre. Vous avez choisi la honte et vous aurez les deux.

Je crois me souvenir que Churchill a dit quelque chose à ce propos devant le Parlement britannique, au moment de Munich, grommela Ted. Il a dit « Vous aviez à choisir entre la honte et la guerre. Vous avez choisi la honte et vous aurez les deux. »

Romain Gary
Les cerfs-volants
(Page 105)
Gallimard
les cerfs volants
 

Nous t’avons choisi, toi.

Steve Jobs sut, depuis son plus jeune âge, qu’il avait été adopté. « Mes parents ont été très francs avec ça. » Il se revoyait, à six ou sept ans, assis dans l’herbe devant la maison, raconter ça à une fille qui habitait de l’autre côté de la rue. « Tes vrais parents ne voulaient donc pas de toi ? » répliqua alors la fille. « Ça a été comme un coup de tonnerre dans ma tête, me confia Jobs. Je me souviens avoir couru dans la maison, en pleurs. Et mes parents m’ont dit : « Non, tu n’as pas compris. » Ils avaient un air solennel et ils me regardaient droit dans les yeux : « Nous t’avons choisi, toi. » L’un après l’autre, ils m’ont répété ça, lentement, en insistant sur chaque mot.

Walter Isaacson
Steve Jobs
(page 24)
Editions JC Lattès
Steve Jobs, par Walter Isaacson