La stratégie n’est pas autre chose qu’un programme de travail et un plan de travail pour atteindre tout objectif clairement identifié et ciblé

A vrai dire, nous n’avons fait que développer ce que les universitaires appellent « stratégie » . La stratégie n’est pas autre chose qu’un programme de travail et un plan de travail pour atteindre tout objectif clairement identifié et ciblé. Je prêche toujours cela auprès des jeunes : si vous développez une stratégie pour un système complexe, qu’il s’agisse d’un journal, d’un pays, d’une fabrique de montres ou d’un groupe, la première et la plus importante des priorités doit toujours être le produit et jamais l’organisation, pas un quelconque business plan mais le produit et son environnement. Pour reprendre l’image du gâteau d’anniversaire : le segment de base était constitué par la Swatch, dont nous connaissions toutefois pas encore le succès énorme qui lui serait réservé. Dans le segment de dessus il y avait Tissot. Cette marque était semi-internationale. Dans le segment encore au-dessus il y avait Rado et Longines, et au sommet du gâteau il y avait Omega, seule et un peu isolée.

Nicolas G. Hayek
Au delà de la saga Swatch
Page 98
Albin Michel
Nicolas Hayek, la saga swatch
 

Une vision est une utopie réaliste

Chantal

– Juste deux définitions qui me plaisent bien :

Une vision est l’affirmation d’un objectif élevé, ce qui doit être accompli en fin de compte ;

Une stratégie est une décomposition analytique de la vision. Elle représente l’ensemble des actions qui la concrétisent.

Bonne soirée.

Sébastien

– Juste une réponse pour le plaisir :

Une vision pour moi est une utopie réaliste. C’est-à-dire un « objet » suffisamment ambitieux (et en rupture ;-)) pour que l’on ait envie de le suivre mais juste ce qu’il faut de crédible pour ne pas que ce soit un rêve. Et peu importe que cette vision s’accomplisse ou pas. C’est ce qu’elle génère comme envie qui est important.

Continue reading « Une vision est une utopie réaliste »