La grâce, c’est une façon de plonger vers le haut

Interviewé par Patricia Martin à propos de la sortie de son dernier livre « Plonger », un roman d’amour dont l’animatrice décrit la plongée comme un « principe vital, on plonge en même temps qu’on s’élève » qu’elle résume d’un « je plonge donc je suis ! », Christophe Ono-dit-Biot, explique « Je ne sais plus qui disait : La grâce c’est […]

 
Continue reading →

Choisis ton homme, fais appel à son ego, flatte-le à mort, dis-lui ton admiration pour son goût et son palais.

– Quelle arnaque ! Mais si ça marche, quelle fortune ! Les meilleurs vins du Lubéron ne dépasseront jamais vingt, vingt-cinq dollars la bouteille. Dote ces mêmes vins d’une étiquette de Bordeaux, réserve-les à une clientèle choisie et invente une histoire convaincante. Tu n’as plus alors de limites. – Les gens sauraient, fit Christie en […]

 
Continue reading →

La suggestion était énoncée d’un ton qui n’invitait pas à la moindre discussion.

Cela me rendrait service, monsieur Max, si vous et mademoiselle vous absentiez de la maison aujourd’hui pour que je puisse être travailler sans être dérangée. Il fait un temps magnifique et je vous conseille un pique-nique. La suggestion était énoncée d’un ton qui n’invitait pas à la moindre discussion. A la grande surprise de Max, […]

 
Continue reading →

Max adressa en silence une prière au saint patron des passagers terrifiés.

Tandis que les kilomètres défilaient, elle expliqua à Max comment L’Isle-sur-la-Sorgue, de petite bourgade ensommeillée accueillant un marché aux puces le dimanche matin, était devenue un centre d’antiquités de réputation internationale. – Ils viennent tous ici maintenant, déclara-t-elle. De New-York, de Californie, de Londres, de Munich, de pari, des marchands, des décorateurs et leur clientèle […]

 
Continue reading →

Ici, l’exercice de la douche exigeait des talents de contorsionniste.

Il regagna la maison complètement trempé de sueur et gravit l’escalier menant à la salle de bains sur des jambes flageolantes. La douche, un monument d’incommodité digne de figurer dans un musée de la plomberie française avec la mention « fin du XIXe siècle » , se réduisait à un embout relié au robinet de la baignoire […]

 
Continue reading →

C’était comme traire une souris, autrement dit, faire sortir quelque chose de là où il n’y a rien.

– Vous avez raison, acquiesça Max. La zone floue est maintenant quasi inextricable, d’une complexité qu’il n’avait pas imaginée. Il faudra faire de nombreuses recherches en France, pousser sans doute en Californie pour y consulter les autorités, remuer ciel et terre, etc. Des mois d’enquête qu’il envisageait avec beaucoup d’entrain. Max n’avait pas terminé que […]

 
Continue reading →

Il disait qu’il ne fallait jamais lancer une entreprise dans le but de devenir riche. Il fallait avant tout de la sincérité.

Markkula devint une nouvelle fugure paternelle pour Jobs. Comme son père adoptif, il se plierait à la volonté de fer du jeune homme ; et comme son pére biologique, il l’abandonnerait. « Markkula et Steve, c’était l’exemple même d’une relation père-fils » , me confiera le financier Arthur Rock. Markkula commença à lui donner des cours de […]

 
Continue reading →