La façon dont il me serre la main

Rabière sourit, d’un sourire enfantin et clair. Son abord est mieux que sympathique : réconfortant. La seule façon dont il me serre la main, les seuls mots banaux qu’il prononce, c’en est déjà assez pour que tout gène soit abolie.

Ceux de 14
Maurice Genevoix
Omnibus
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*