Notre mémoire rend la vie à ce qui n’existe plus

Notre mémoire est un monde plus parfait que l’univers : elle rend la vie à ce qui n’existe plus

Suicides
Guy de Maupassant
(texte publié dans le recueil Les sœurs Rondoli)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*