Nous n’échangeâmes que des sourires

A l’occasion d’un voyage à Paris qu’elle fit juste avant la mort de mon père, nous la rencontrâmes, Danielle et moi. Comme elle ne parlait pas le français nous n’échangeâmes que des sourires.

Le testament amoureux
Rezvani
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*