Ose devenir qui tu es

Ce n’est pas seulement le monde qu’il s’agit de changer ; mais l’homme. Non du dehors. Camarade, sache découvrir en toi même, et, comme du minerai l’on extrait un pur métal sans scories, exige le de toi, cet homme attendu. Obtiens-le de toi. Ose devenir qui tu es. Ne te tiens pas quitte à bon compte. Il y a d’admirables possibilités dans chaque être. Persuade- toi de ta force et de ta jeunesse. Sache te redire sans cesse : « il ne tient qu’à moi »

André Gide
Les Nourritures terrestres
(Page 243)
Gallimard
Nourritures terrestres d'André Gide
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*