La Seine adore les ponts, c’est comme un femme qui raffole des bracelets

Le lendemain, monsieur Ibrahim m’emmena à Paris, le Paris joli, celui des photos, des touristes. Nous avons marché le long de la Seine qui n’est pas vraiment droite.

– Regarde, Momo, la Seine adore les ponts, c’est comme un femme qui raffole des bracelets.

Eric-Emmanuel Schmitt
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Albin Michel
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*