Manageur ou émergeur ?

Des travaux de John Holland et d’autres théoriciens de la Complexité se dégagent cinq conditions pour augmenter les chances d’émergence. (Qu’il soit clair que l’émergence ne se décrète pas selon le modèle Command and Control traditionnel; on ne peut au mieux qu’augmenter les chances de son apparition.)

  1. La présence d’un nombre élevé d’agents.
  2. Une forte densité des agents.
  3. Une certaine diversité.
  4. Un grand nombre de connexions.
  5. Une intensité élevée des agents.

Il est intéressant, et plus qu’anecdotique, de constater que la Silicon Valley répond à ces cinq conditions. Annalee Saxenian, Professeur à U.C. Berkeley, l’a fort bien montré (sans y faire explicitement référence) dans son ouvrage Regional Advantage : Culture and Competition in Silicon Valley and Route 128 (Harvard University Press, 1996), où elle explique le succès de la Vallée par l’adoption précoce d’un modèle dit ouvert, par opposition au modèle fermé de la Route 128 à Boston. L’apparition récente de la Silicon Valley sur la Côte Est des Etats-Unis, avec la création de quelque 150 000 emplois en deux ans, ou de la région de Hsinchu-Taipei (Taiwan), montre que le modèle est transposable dans d’autres environnements.

Manageur ou émergeur ?
Pascal Baudry
www.wdhb.com
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*