Ne pleure pas celle que tu as perdue, réjouis-toi de l’avoir connue

Ne pleure pas celle que tu as perdue, réjouis-toi de l’avoir connue.

Jean-Louis Trintignant aux obsèques de sa fille Marie
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*