Pour un homme comme toi, ta beauté, c’est celle que tu trouves à la femme

– Tu bouges trop, Momo. Si tu veux avoir des amis, faut pas bouger.

– Monsieur Ibrahim, est-ce que vous trouvez que je suis beau ?

– Tu es très beau, Momo.

– Non, c’est pas ce que je veux dire. Est-ce que vous croyez que je serai assez beau pour plaire aux filles… sans payer ?

– Dans quelques années, ce seront elles qui paieront pour toi !

– Pourtant… pour le moment… le marché est calme…

– Évidemment, Momo, tu as vu comme tu t’y prends ? Tu les fixes en ayant l’air de dire : « Vous avez vu comme je suis beau. » Alors, forcément, elles rigolent. Il faut que tu les regardes en ayant l’air de dire : « Je n’ai jamais vu plus belle que vous. » Pour un homme normal, je veux dire un homme comme toi et moi – pas Alain Delon ou Marlon Brando, non -, ta beauté, c’est celle que tu trouves à la femme.

Eric-Emmanuel Schmitt
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Albin Michel
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*