Barbe de trois jours que les jolis garçons aiment porter pour avoir l’air plus viril

Je me suis assis. Il est sorti, emportant la corbeille contenant mes affaires. Je suis resté là pendant une demi-heure… à mariner dans mon jus, comme on dit. Non, décidément, je n’aimais pas ça.

Deux hommes sont entrés dans la pièce. Le premier était jeune, proche de la trentaine peut être, beau gosse : cheveux blond-roux, barbe de trois jours que les jolis garçons aiment porter pour avoir l’air plus viril et mâchonnant un cure-dent. Il était vêtu d’un jean, de bottes et d’une chemise aux manches roulées jusqu’aux coudes. Il s’est adossé au mur et a croisé les bras.

Harlan Coben
Sans laisser d’adresse
Thriller
Pocket
harlan coben
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*