Toute cette bêtise organisée qui déferlait sur les ondes du matin jusqu’au soir

J’abominais enfin le « yé – yé » sirupeux de Claude François et autre Vartan, toute cette bêtise organisée qui déferlait sur les ondes du matin jusqu’au soir.

Docteur Claude Olivenstein
Il n’y a pas de drogués heureux
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*