Je dirai même que l’on reconnait le bonheur au silence

Lorsqu’on est bien ensemble, on n’a aucun besoin de se mentir, de se rassurer. Je dirais même que l’on reconnait le bonheur au silence. Lorsque la communion est vraie et entière, sans frimes, seul le silence peut l’exprimer.

Gros-câlin
Emile Ajar (Romain Gary)
Mercure de France
Gros-câlin Emile Ajar
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*