Une fois qu’on a éliminé l’impossible, ce qui reste, aussi improbable que cela soit, doit être la vérité

Ce n’est pas possible.
Cette pensée m’obsédait, un vrai leitmotiv. Peut être que j’espérais me tromper, je ne sais pas… mais comme je l’ai déjà dit, la vérité a une odeur bien particulière. Quant au « pas possible », on en revient toujours à l’axiome de Sherlock Holmes : une fois qu’on a éliminé l’impossible, ce qui reste, aussi improbable que cela soit, doit être la vérité.

Harlan Coben
Sans laisser d’adresse
Thriller
Pocket
harlan coben
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*