Le père et la mère de Julien habitaient un château, au milieu des bois, sur la pente de la colline

Le père et la mère de Julien habitaient un château, au milieu des bois, sur la pente de la colline.
Les quatre tours aux angles avaient des toits pointus recouverts d’écailles de plomb, et la base des murs s’appuyait sur les quartiers de rocs, qui dévalaient abruptement jusqu’au fond des douves.

La légende de Saint Julien L’Hospitalier
Trois contes
Gustave Flaubert
Louis Conard, libraire-éditeur
Trois contes Gustave Flaubert
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*