J’ai eu l’impression qu’elle me regardait bizaremment (1/2)

Je l’ai croisé à la grille d’entrée en partant. Il portait de menues branches de sapin, une petite couronne funéraire avec des arums en plastique et une lanterne de la Toussaint. Mais oui, c’était le jour des Morts ! Il m’adressa un hochement de la tête avec l’austérité d’un instituteur comme s’il pensait : « et, alors, jeune fille ? Où elle est, ta lanterne ? »

Katarina Mazetti
Le mec de la tombe d’à côté
(page 43)
Babel
Le mec de la tombe d'a cote

Lire la version vue du « Mec » (page 46)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*