Parfois je me suis demandé si en fait mon père n’était pas homosexuel

Parfois je me suis demandé si en fait il n’était pas homosexuel. Ça fait bizarre de penser cela, mais je n’ai jamais été très proche de mon père. Je veux dire, c’est classique que les enfants ressentent un frisson d’effarement en se disant que leurs parents l’ont fait, « ça » , et ils comptent leurs frères et sœurs et pensent : « Ils ont dû le faire au moins trois fois. » Dans mon cas, c’était vraiment justifié de se demander s’il l’avait fait plusieurs fois, en tout cas avec maman. J’ai décidé de ne pas y penser du tout, seulement d’essayer de me réjouir que ça ait eu lieu au moins cette fois-là.

Katarina Mazetti
Le mec de la tombe d’à côté
(page 112)
Babel
Le mec de la tombe d'a cote
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*