J’ai éclaté de rire. Elle s’est mise à pleurer.

Pour finir, Arvid a été autorisé à quitter l’hôpital. Il pouvait marcher tout seul, mais il avait une démarche d’un vieil homme. Ses mâchoires en revanche fonctionnaient à merveille.
– On peut aller à la crèche maintenant ? a-t-il dit ? S’il te plait papa, s’il te plait ? Je veux raconter à Lina ! Elle s’est seulement fait écraser par un vélo, elle !
J’ai éclaté de rire.
Désirée s’est mise à pleurer.

Katarina Mazetti
Le caveau de famille
(pages 187 et 188)
Gaïa éditions
Le caveau de famille

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*