Ce qui est bon en nous est commun ; quant aux travers, nous avons tous les nôtres

Quand je pense à ce que certains Tall ont fait subir à ma famille, je me rappelle le comportement si noble d’un Tall comme Alfa Maki, et je me dis qu’il faut fermer les yeux sur les travers des hommes et ne prendre d’eux que ce qui est bon. Ce qui est bon en nous est commun ; quant aux travers, nous avons tous les nôtres, moi aussi j’ai les miens. Aujourd’hui encore je suis reconnaissant à Alfa Maki de la grandeur de son geste, et son image bienveillante est restée dans ma mémoire.

Amadou Hampâté Bâ
Amkoullel, l’enfant Peul
Mémoires
(Page 318)
Éditions BABEL
amkoullel l'enfant Peul

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*