La qualité d’un photographe doit être l’espoir du miracle

– Robert Doisneau, selon vous qu’est-ce qui, avant tout chose, fait un bon photographe ?
– Je crois que la qualité d’un photographe doit être l’espoir du miracle. Et pour les observateurs cela semble un délire complet, contre toute logique.

Robert Doisneau
Debout les morts !
Rencontre empreinte de sépia et de nostalgie, par Stéphanie Fromentin
France Inter
21 avril 2012
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*