C’était comme traire une souris, autrement dit, faire sortir quelque chose de là où il n’y a rien.

– Vous avez raison, acquiesça Max. La zone floue est maintenant quasi inextricable, d’une complexité qu’il n’avait pas imaginée. Il faudra faire de nombreuses recherches en France, pousser sans doute en Californie pour y consulter les autorités, remuer ciel et terre, etc. Des mois d’enquête qu’il envisageait avec beaucoup d’entrain.
Max n’avait pas terminé que Christie secouait déjà lentement la tête d’un côté à l’autre.
– Pourquoi ne suis-je pas surprise ? expliqua-t-elle. Parce que j’ai vécu avec un avocat, souvenez-vous. Mon ex disait, quand il avait bu une bière de trop, que c’était comme traire une souris, autrement dit, faire sortir quelque chose de là où il n’y a rien. Ils font tous ça. (L’air dédaigneux, elle chercha ses cigarettes.)
– Calvados ?

Peter Mayle
Le bon cru
Page 198
Nil Éditions
un bon cru de Peter Mayle
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*