Passe-moi le fusil, j’vais allumer le chat !

Il se plante devant la porte ouverte, jambes écartées, poing sur les hanches. Il hume l’air. La nuit s’annonce douce et tranquille. Mais d’un coup, ses sourcils se froncent, une ombre passe, et sans se retourner…

– Passe-moi le fusil, j’vais allumer le chat !

Barbara Constantine
Allumer le chat
(Page 11)
calmann-lévy
Allumer le chat de Barbara Constantine
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*