Je ne suis pas seulement son mari, je suis son champion

Pour le jeune Anquetil, Janine est un trophée et une aubaine.

Janine est une ancienne athlète, elle sait, elle devine. Elle a été infirmière aussi et ceci explique peut-être cela. Elle pèse son champion au poids de l’amour mais aussi au poids du talent et des singularités. Il n’est pas un coureur comme les autres, elle saura l’accompagner dans la victoire, elle saura l’obliger sans le contraindre, elle en est amoureusement sûre. « Autant que moi, elle a besoin de mes victoires. Je ne suis pas seulement son mari, je suis son champion », dit Jacques Et il ajoute : « Elle a même, au début, voulu en faire trop. » Aurait-elle voulu pédaler ? Mais qui alors aurait conduit ? Je suis personnellement reconnaissant à Mme Anquetil de nous avoir peaufiné un aussi beau champion.

Paul Fournel
Anquetil tout seul
Page 95
Seuil
Anquetil tout seul
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*