Je suis plus habitué à rouler ma vie qu’à l’écrire

Anquetil, qui, comme on le sait, s’intéressait assez peu aux péripéties de la course, avait, lorsqu’on lui demandait comment la journée s’était écoulée, l’habitude de dire : « Demandez à Chany, moi, je pédalais. Je suis plus habitué à rouler ma vie qu’à l’écrire. »

Paul Fournel
Anquetil tout seul
Page 143
Seuil
Anquetil tout seul
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*