A bas les patrons !

Comme il faut essentiellement s’instruire en voyage, je me suis laissé mener à la manufacture de porcelaine de M. Johnston, dans laquelle nous avons été pilotés par un petit homme rempli de suffisance, d’ailleurs extrêmement poli pour nous. Pendant deux heures nous avons marché au milieu de cruches, tasses, pots, plats et assiettes de différentes grandeurs et je m’ennuyais si bien que je n’étais point dans la mienne. Je me sens au rebours des autres, est-ce de ma faute ? Mais je n’aime point à voir travailler et suer la pauvre humanité ; j’aime autant la voir dormir. Continue reading « A bas les patrons ! »

 

Cela faisait voir aux filles qu’ils connaissaient la botanique

Ils montèrent l’avenue Gambetta à pas lents, en braillant comme des Parisiens à la campagne. Ils ne pouvaient pas voir du lilas sans crier « Oh! du lilas. » C’était inutile. Mais cela faisait voir aux filles qu’ils connaissaient la botanique.

Vercoquin et le Plancton
Boris Vian
Gallimard