J’ai parfois l’impression que l’on vit dans un film doublé

J’ai parfois l’impression que l’on vit dans un film doublé et que tout le monde remue les lèvres mais ça ne correspond pas aux paroles. On est tous post-synchronisés et parfois c’est très bien fait, on croit que c’est naturel.

Gros-câlin
Emile Ajar (Romain Gary)
Mercure de France
Gros-câlin Emile Ajar
 

Il n’est jamais trop tôt pour parler à un être humain

Il n’est jamais trop tôt pour parler à un être humain. C’est un être de parole, dès la vie fœtale, et moi, je comprendrais très bien qu’une mère et un père parlent à la personne du fœtus qui est dans l’utérus de la mère. Peut-être, c’est un fantasme chez eux, peut-être… En tout cas, l’effet de cette parole est telle… c’est pas du tout une parole de psychanalyste…

Françoise Dolto
Naître… et ensuite ?
Les cahiers du nouveau né
Naitre et ensuite
 

N’ayant pas encore accédé à la parole, ils devaient se contenter de se regarder

N’ayant pas encore accédé à la parole, ils devaient se contenter de se regarder. Les mains enfouies dans les baillotes et ligotées, ils ne pouvaient se toucher. De temps en temps la gale, les poux, les excréments et l’urine dans lesquels ils baignaient finissaient par les agacer et ils poussaient des hurlements qui, aux dires de leurs parents, constituaient des indices de leur bonne santé. Continue reading « N’ayant pas encore accédé à la parole, ils devaient se contenter de se regarder »