Valoriser par le partage

Emma écrivait drôlement bien. L’année dernière, elle avait gagné un concours de rédaction. Sa rédac, qu’elle avait appelée Les rites et les mots parlait des célébrations des fêtes et de leurs changements au cours des ans. Leurs maux. Elle lui avait expliqué que le titre jouait sur le terme « mots » et le terme « maux », ce qu’elle appelait un calembour.Ce qu’il appréciait chez elle, c’est qu’elle ne lui expliquait rien d’une façon qui l’aurait fait se sentir idiot, mais comme si elle partageait ses connaissances avec lui et le valorisait par ce partage.

Robert Cormier
A la brocante du coeur
A la brocante du coeur

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*