A mesure que vous tentez de vous le remémorer, il se dissipe comme un nuage de fumée

Il y a autre chose là, dans un recoin de mon cerveau, qui m’échappe. Un rêve, peut être. Vous connaissez ce sentiment : vous vous réveillez, le cauchemar est encore très présent, mais, à mesure que vous tentez de vous le remémorer, il se dissipe comme un nuage de fumée. C’est ce qui m’arrive à l’instant. J’essaie de me raccrocher aux images, mais elles s’évanouissent.

Harlan Coben
Sans laisser d’adresse
Thriller
Pocket
harlan coben
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*