Il n’est jamais trop tôt pour parler à un être humain

Il n’est jamais trop tôt pour parler à un être humain. C’est un être de parole, dès la vie fœtale, et moi, je comprendrais très bien qu’une mère et un père parlent à la personne du fœtus qui est dans l’utérus de la mère. Peut-être, c’est un fantasme chez eux, peut-être… En tout cas, l’effet de cette parole est telle… c’est pas du tout une parole de psychanalyste…

Françoise Dolto
Naître… et ensuite ?
Les cahiers du nouveau né
Naitre et ensuite
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*