Point de contrainte en religion, la vérité se distingue elle-même de l’erreur

Mon père Tidjani, bien que musulman extrêmement rigoureux pour lui-même et sa famille, était très tolérant. Il avait fait sienne la parole du Coran : « Point de contrainte en religion, la vérité se distingue elle-même de l’erreur. » (II, 256.)

Amadou Hampâté Bâ
Amkoullel, l’enfant Peul
Mémoires
(Page 438)
Éditions BABEL
amkoullel l'enfant Peul
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*