Cela nous avait fait rire. Mais quel con !

« Est-ce que tu te souviens de ce jour où nous regagnions nos voitures, après un long échange sur nos problèmes – et j’en avais gros à l’époque – déjà – et toi aussi – nous avons croisé un collègue – un chic type – et l’avons salué en souriant. Il nous a lancé ‘Voilà deux femmes heureuses ! ça fait plaisir à voir !’…
Cela nous avait fait rire. Mais quel con ! »
Elle échangèrent un regard de connivence, presqu’amusées.

Anne-Marie Echard-Fournier
L’été en ce jardin
Pages 13 et 14
 

Chaval « les oiseaux sont des cons ». Anecdote racontée par François Morel

C’est une anecdote racontée par François Morel. Chaval, dessinateur humoriste fut récompensé par Antoine Contamine, le directeur d’Antenne 2, pour son film « Les oiseaux sont des cons. » A l’époque, il n’était pas de coutume de dire des gros mots à l’antenne et M. Contamine remet son prix à Chaval pour « les oiseaux sont des… oiseaux. » Chaval monte à son tour sur scène et dit : « je remercie beaucoup M. Oiseautamine. »

François Morel
France Inter
Le 7-9, dimanche 23 juin 2013
Dans l’émission de Patricia Martin et Fabrice Drouelle.
 

Si je m’intéresse à ce que pensent les cons, je n’aurai plus le de temps pour ce que pensent les gens intelligents

– Donc ils ne croient pas en Dieu ?
– Non.
– Et ça ne t’a pas intrigué ?
– Si je m’intéresse à ce que pensent les cons, je n’aurai plus le de temps pour ce que pensent les gens intelligents.

Eric-Emmanuel Schmitt
Albin Michel
Oscar et la dame en rose
 

Le pigeon. Sa vocation parasitique, son absence d’ambition, son inutilité crasse.

Le pigeon, pourtant.
Le pigeon couard, fourbe, sale, fade, sot, veule, vide, vil, vain.
Jamais émouvant, profondément inaffectif, le pigeon minable et sa voix stupide. Son picotage absurde. Son occiput décérébré qu’agite un navrant va-et-vient. Sa honteuse indécision, sa sexualité désolante. Sa vocation parasitique, son absence d’ambition, son inutilité crasse.

Continue reading « Le pigeon. Sa vocation parasitique, son absence d’ambition, son inutilité crasse. »

 

J’ai toujours été un peu con

J’ai toujours été un peu con. Pas mal, même. Remarquez que, déjà, le reconnaître prouverait qu’on n’est pas l’abruti total. Il y a une lueur dans la nuit. Remarquez encore que l’expression consacrée « un peu con » ne constitue pas, ainsi qu’on pourrait croire, une unité approximative de mesure du niveau intellectuel de l’individu concerné, mais bien une allusion quelque peu condescendante à une autre de ses caractéristiques d’ordre psychique. Un type « un peu con » _ moi ! _ est, pour employer un terme archaïque que les générations montantes peuvent encore comprendre à la rigueur, « une bonne poire ». Continue reading « J’ai toujours été un peu con »

 

Une sorte de merveilleuse absence de tout

Il rit. Elle adorait les petites rides qui se formaient autour de ses yeux, lorsqu’il riait. On disait évidemment qu’elle était amoureuse de son père. et qu’il était amoureux de sa fille. Cela faisait partie du bagage intellectuel du con moyen. Mais c’était beaucoup plus grave que ça. elle l’aimait comme on aime son enfant.

 » Tu sais, je regrette parfois que tu sois comme tu es. »

Il prît un air scandalisé.

« Jess !

– Oui, je regrette que tu ne sois pas un salaud. Nous aurions pu être si tranquilles. Et ma mère ne t’aurait pas quitté.

– Peut-être parviendrai-je un jour. Moi aussi, j’ai mes rêves de grandeur.

– Où en es-tu ?

– En plaine forme. Parfois je me réveille au milieu de la nuit, et je ne sens rien. Absolument rien. Un vrai triomphe. Une sorte de merveilleuse absence de tout. Bref, je peux dire que moi aussi, j’ai connu le bonheur. Ou bien, m’asseoir au bord du lac par une belle nuit sans lune, et n’éprouver rien. Oui, je crois que je suis guéri.

Adieu Gary Cooper
Romain Gary
Gallimard
 

Plus un type a des idées connes et plus il faut se montrer de son avis

L’avocat lui parla de l’Amérique qu’il connaissait bien parce qu’il n’y était jamais allé, ce qui lui donnait de la perspective. L’Amérique, c’est un pays qu’on connaît sans y aller, parce qu’il est totalement exportable, on trouve cela dans tous les magasins. Lenny était d’accord : il avait pour principe d’être toujours d’accord, lorsqu’il n’était pas d’accord, parce qu’un gars qui exprime des opinions idiotes est toujours terriblement susceptible. Plus un type a des idées connes et plus il faut se montrer de son avis. Continue reading « Plus un type a des idées connes et plus il faut se montrer de son avis »

 

J’ai affaire à deux cons

– Je ne suis pas sûr de comprendre, dit Myron. Vous pouvez me faire un dessin ?

– Ce que j’essaie de vous dire, c’est que la photo de Kathy Culver dans ce magazine porno risque de bousiller la carrière de Christian Steele. Sans compter celle de toute l’équipe.

– Mais ce n’était pas une photo de lui ! protesta Myron.

– Non mais de sa fiancée.

– Ex-fiancée.

Continue reading « J’ai affaire à deux cons »