On peut donner un ordre à un soldat. Mais on ne peut donner l’ordre à un consommateur d’acheter

Je n’ai jamais exigé de mes collaborateurs : « Vous faites maintenant comme je vous l’ai dit, que vous le vouliez ou non ! » J’ai toujours précisé qu’il y a une grande différence entre le militaire et le management. En raison de l’existence en Suisse de très bonnes écoles de commandement militaire, on a longtemps cru, dans de nombreuses entreprises financières et industrielles, qu’un bon officier ferait automatiquement un bon dirigeant. Mais ce n’est pas comme cela. On peut donner un ordre à un soldat : de marcher des centaines de kilomètres, qu’il soit d’accord ou non. S’il fait obstruction, c’est le cachot assuré. Mais on ne peut donner l’ordre à un consommateur d’acheter une montre ou un autre produit. Lorsque j’ai dit cela il y a bientôt trente ans, cela a fait un tollé en Suisse.

Nicolas G. Hayek
Au delà de la saga Swatch
Page 153
Albin Michel
Nicolas Hayek, la saga swatch
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*