Il aimait les choses bien faites. Il était minutieux même pour ce qui était invisible.

Cinquante ans plus tard, la barrière est toujours là, autour de la maison de Mountain View. Lorsqu’il me montra cette palissade, il caressa les planches et se remémora une leçon de son père qui était restée gravée en lui à jamais : il était crucial d’apporter un grand soin aux panneaux arrière, qu’il s’agisse d’une barrière ou d’une armoire, même si personne ne le voyait. « Il aimait les choses bien faites. Il était minutieux même pour ce qui était invisible. »

Walter Isaacson
Steve Jobs
(page 26)
Editions JC Lattès
Steve Jobs, par Walter Isaacson
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*