La vie est un drame qu’il faut vivre avec sérénité.

Mon père restait imperturbable.
– Mais enfin, Tidjani, s’étonna le commandant, dis-moi pourquoi ni mauvaise nouvelle ni bonne nouvelle n’ont de prise sur toi.
– Mon commandant, on ne peut m’annoncer une nouvelle plus grave que celle que le destin m’a assignée le jour de ma naissance en me disant : « Tu es entré dans une existence dont tu ne sortiras pas vivant, quoi que tu fasses. », et nulle force humaine ne pourra jamais me loger plus étroitement sur cette terre que je ne le serai dans ma propre tombe. C’est pourquoi aucune mauvaise nouvelle ne peut réellement m’assombrir. J’ai appris à voir venir la mort avec le même calme que je vois tomber la nuit quand le jour décline. A chaque réveil, je me considère comme un condamné en sursis. Mais je ne suis pas pessimiste pour autant, mon commandant, et je ne serai nullement surpris si, un jour, je redevenais le grand chef que j’ai été. La vie est un drame qu’il faut vivre avec sérénité.

Amadou Hampâté Bâ
Amkoullel, l’enfant Peul
Mémoires
(Page 181)
Éditions BABEL
amkoullel l'enfant Peul
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*